Les Villas de la Belle-Epoque

Jusqu’aux années 1880, le bourg de Saint-Raphaël présente une physionomie traditionnelle, avec deux quartiers principaux

  • le « village » constitué de vieilles maisons blotties autour de l’église paroissiale
  • « la marine », quartier du port occupé par les pêcheurs.

Avec l’arrivée d’un maire dynamique, Félix Martin (1878-1894), Saint-Raphaël se transforme rapidement et s’étend vers le plateau du Veillat, jusqu’alors simple terrain inoccupé. Après l’assainissement de la ville et l’apport de l’eau courante, les édifices publics se construisent à un rythme accéléré, en particulier l’Eglise Notre-Dame de la Victoire, Le Casino, l’Hôpital Hospice et les Bains Lambert.

Ce développement s’accompagne évidemment d’un essor immobilier important dans les quartiers proches avec l’installation de nombreux lyonnais (relations de Félix Martin), parisiens et anglais, ces derniers plébiscitant déjà la Côte d’Azur depuis de longues années pour la douceur de ses rivages en hiver. Ces différentes origines vont engendrer des styles de villas éclectiques dont les 3 principaux sont : le style palladien, le style anglo-normand et le style mauresque.

Le Style Palladien
Il est représenté par des villas fastueuses, de plans très simples, offrant de somptueux décors extérieurs de style palladien. Cette dénomination fait référence à l’architecte italien de la Renaissance, Palladio, qui vénérait l’architecture antique, sa perfection, sa valeur intemporelle. Les architectes de la ville, en particulier Pierre Aublé, vont reprendre ce style et l’appliquer de façon personnelle à leurs œuvres, en utilisant en abondance piliers, colonnades, loggias, escaliers et bien évidemment les ordres antiques (dorique, ionique, corinthien et toscan). Certaines de ces villas sont également remarquables pour leurs frises qui décorent les corniches, frises peintes ou en bas-relief aux motifs végétal ou géométrique.

Villas de la Belle Epoque

Le Style Anglo-Normand
Ce style est représenté dans toutes les stations balnéaires qui se sont développées à la Belle-Époque en France ou dans d’autres pays (Royaume-Uni, Belgique…)
La Révolution Industrielle débutée au 18ème siècle en Angleterre entraîne l’enrichissement massif d’une partie de la population anglaise qui investit notamment sur les côtes européennes. C’est ainsi qu’à Saint-Raphaël, le quartier de Valescure, surnommé jusqu’alors « le désert » se voit accueillir plusieurs nouvelles habitations et structures telles que le Golf de Valescure (construit en 1895, c’est le plus ancien du Var), des haras, des tennis et une église anglicane (aujourd’hui chapelle de tous les saints).
Le style anglo-normand est caractérisé par une toiture en pente raide, dont le poids implique un support important, d’où la multiplication des aisseliers en bois. Le bois est utilisé non pas dans un souci d’économie mais pour exprimer une métaphore pastorale. Dans la villa pittoresque, l’emploi du bois signifie la rusticité, le retour à la nature, aux antipodes de la pierre de taille haussmannienne.

Villas de la Belle Epoque

Les Styles Orientaux
Les styles orientaux sont très en vogue à la Belle Epoque. En effet, en cette période de grands chantiers coloniaux, on retrouve un engouement très fort pour l’architecture des pays orientaux.
Cela se traduit en France par la construction de nombreux édifices s’inspirant de l’architecture byzantine, comme le Sacré Cœur de Montmartre, la Basilique Notre-Dame de la Garde ou la Cathédrale de la Major de Marseille…
A Saint-Raphaël, la Basilique Notre-Dame de la Victoire est le témoignage le plus remarquable du style byzantin, représenté principalement dans ses dômes et par la reproduction d’une mosaïque de Sainte-Sophie à Istanbul au-dessus du chœur.
Le style mauresque connaît également un grand succès bien que les traces de cet engouement soient moins nombreuses. Le caractère mauresque est donné par de multiples détails d'architecture : l'étirement des colonnettes, le dessin des chapiteaux, les épis de faîtage en croissants turcs mais surtout la forme des fenêtres en arcs outrepassés.
Un document à votre disposition à l’office de tourisme vous permettra de découvrir quelques unes des plus belles villas à proximité du centre-ville.

OFFICE DE TOURISME

Ouvert

Hiver


Du 1er septembre au 30 juin

Du lundi au samedi, de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30
Les dimanches et jours fériés : horaires adaptés en fonction des saisons


ÉTÉ


Du 1er juillet au 31 août

Du lundi au samedi : 9h-19h non stop
Dimanche : 9h30-12h30 | 14h30-18h30

99 Quai Albert 1er
83700 Saint-Raphaël
  • +33(0)4 94 19 52 52
  • information@saint-raphael.com

    ESTEREL CÔTE D'AZUR

    Réserver en direct votre hébergement, séjour, loisir, week-end thématique...

    + info